Partir en voyage aux États-Unis grâce à un visa ESTA

À l’approche des vacances d’été, tous sont à la recherche d’une destination exotique et insolite. Tandis que certains optent pour une île des caraïbes, d’autres rêvent de partir à la conquête de l’un des pays les plus réputés au monde : les Etats-Unis.

Une aventure à ne pas oublier de si tôt

Les films américains vantent sans complexe la beauté de l’Amérique et notamment des Etats-Unis. Première puissance mondiale et un lieu où tous les rêves sont possibles : depuis des années, ce pays est  la  destination que tous rêvent de visiter.

visa esta

Frôler un jour les rues de Manhattan, monter au sommet de la statue de la Liberté, avoir l’occasion d’admirer Times Square la nuit, apprécier les incontournables de New York en plein jour restera mémorable. Les activités ne manquent pas dans cette agglomération où la plupart des voyageurs atterriront.

D’ailleurs, outre New York, il est aussi possible de visiter d’autres villes du pays. Il faut se rappeler que les Etats-Unis sont un ensemble de plusieurs états fédérés qui ont chacun leurs traditions, leurs spécificités et leurs sites touristiques.

Comment préparer son voyage aux Etats-Unis ?

Mais visiter les Etats-Unis sans visa touristique relève de l’impossible. C’est en tout cas, ce que pense le commun des mortels. Et ce qui rebute les français, ce sont surtout les démarches longues et complexes pour en faire la demande.

Mais dans le but de désengorger les services des douanes et de l’immigration, les Etats-Unis proposent actuellement une autorisation électronique pour le ressortissant de certains pays. On veut bien entendu parler du visa ESTA qui permet un séjour de 30 jours et reste utilisable pendant 2 ans. Ce document est facile à obtenir. Il suffit de 72 heures pour en faire la demande et le recevoir. Quelques clics sur le formulaire correspondant et un passeport valide sont amplement suffisants pour y prétendre. Partir à la conquête des Etats-Unis n’a jamais été aussi simple. Consulter plus d’informations sur les objectifs de l’ESTA USA et les profils éligibles à son obtention sur http://www.site-touristique.com/autorisation-esta-usa.

Cependant, ce visa pour les Français et pour les originaires des pays des USA n’est valable que pour un court séjour. Pour ceux qui souhaitent s’y installer, il faudra entamer d’autres procédures plus complexes. Alors, il sera question de demander un visa  pour un long séjour ou obtenir une Green Card.

 

Lire la suite

Découvrir les merveilles de San Francisco en partant pour les Etats-Unis

C’est  l’arrivée des vacances, et bien sûr, on a hâte de prendre les valises vers  l’horizon pour passer du bon temps et  quoi de mieux pour des aventures farfelues que de débarquer sur le continent américain. Les Etats-Unis ont donné naissance à diverses cultures, populations et villes. Voyager à San Francisco est une bonne initiative lorsqu’on décide de partir pour la première fois en Amérique.

Voyage vers San Francisco

San Francisco bridge

La véritable histoire de la ville a commencé avec la ruée vers l’or qui a boosté l’effectif de la population et avec lui l’économie et le progrès. Comme toutes les grandes villes des Etats-Unis, San Francisco abrite des dizaines de lieux touristiques. Elle est la 5 ème agglomération américaine la plus visitée. En effet, les attractions ne manquent pas dans cet endroit aux multiples facettes. On peut par exemple faire un tour d’horizon sur les édifices emblématiques de la cité. Le Golden Gate Bridge, la prison d’Alcatraz et  Washington Square sont des destinations de choix. Mais avant de s’enfoncer au cœur de la ville, on peut commencer par l’admirer depuis la Coit Tower. Et après,  on peut faire une petite balade au Pier 39, au Golden Bridge Park ou encore aux Chinatown. Mais parmi ces merveilles, La Baie de San Francisco .Elle  est  sans aucun doute ce qui caractérise la ville et qui lui a valu le surnom « The City by the Bay ». Outre le plaisir des yeux, on peut aussi ravir ses papilles en dégustant un apple fritter ou une glace chez Swensen’s.

Ce qu’il faut savoir avant de franchir le territoire américain

Mettre les pieds dans l’une des villes des Etats-Unis est toujours tentant. Mais évidemment, chaque pays est régi par des lois empêchant n’importe qui de s’aventurer comme bon leur semble. Et depuis l’arrivée de Trump au gouvernement, obtenir un laissez-passer est plus difficile pour certains. En effet, un passeport valide ne suffit pas. Avant de voyager à San Francisco, chaque passager en voyage d’affaires ou de tourisme doit remplir le formulaire Esta et acquérir un permis de séjour. Ce dernier est un système mis en place pour permettre aux citoyens de certains pays de séjourner librement en Amérique. En gros, ils doivent obtenir une autorisation de voyage électronique conformément au programme d’exemption de visa. Néanmoins, on peut facilement régler ces papiers en faisant une demande en ligne sur le site officiel de l’ambassade américaine ou sur des sites connexes.

Lire la suite

Les indispensables pour un voyage sans risques au Canada

Pour une question de sécurité et de facilité, l’autorisation de voyage électronique a été adoptée par le gouvernement canadien et administré par Citoyenneté et Immigration Canada. Ce système détermine si un voyageur est admis à visiter le pays. Il ne touche que des personnes originaires de certains pays comme la France, la Grande-Bretagne ou encore la Belgique.

voyage au canada

Comment on procède pour avoir une AVE ?

Voyager au Canada est devenu plus simple avec cette AVE. Le touriste n’a nul besoin d’effectuer de longues procédures auprès d’une ambassade pour obtenir un visa. Il peut formuler une demande AVE et acquérir un laissez-passer électronique. Ce système permet de postuler en ligne et de recevoir instantanément l’autorisation. Pour ce faire, le visiteur doit se doter de son passeport valide, de sa carte de crédit et disposer d’une adresse mail. Il aura ensuite à remplir un formulaire eta en ligne (notamment sur http://canada-eta.mobi/formulaire-ave-canada/) et attendre le résultat.

D’un autre côté, cette approche favorise un contrôle strict et efficace de tous les touristes voulant découvrir les contrées canadiennes. Les autorités compétentes vérifient également si le voyage représente un danger pour la sécurité intérieure du pays. Le déplacement, à but professionnel ou touristique, ne doit excéder les 90 jours. Par contre, l’intéressé peut profiter de séjour au Canada à plusieurs reprises pendant la période de validation de l’autorisation.

passeport canada

Les sites incontournables du Canada

Canada, depuis toujours, figure parmi les destinations touristiques les plus prisées du monde. Les visiteurs peuvent visiter de nombreux lieux célèbres en toute sécurité. Toutes les villes s’y trouvant offrent des endroits de détente différents les uns des autres.

En été comme en hiver, le pays propose diverses activités intéressantes. Pendant la période hivernale, les touristes peuvent profiter de la poudreuse idéale pour les sports de glisse. Sinon, le lieu abrite le plus grand carnaval de saison froide du monde qui fait son atout culturel.

Les parcs nationaux du Canada font découvrir une riche biodiversité avec ses 40 aires protégées et 42 réserves. Le lac Louise en Alberta figure parmi les destinations à ne pas rater. Cet endroit offre un cadre idéal à un voyage en famille ou encore en amoureux.parcs nationaux du Canada

 

Lire la suite

La demande AVE pour le Canada est-elle gratuite ?

Le gouvernement canadien instaure pour cette année 2016 un nouveau système de sécurité destiné à réglementer les voyageurs étrangers qui veulent voyager au Canada. Cette nouvelle réglementation stipule que chaque voyageur qui prend un vol à destination du Canada ou qui transite par le Canada vers une destination finale doit se munir d’une autorisation de voyage électronique ou AVE. Une période de clémence entre le mois de mars 2016 et l’automne 2016 est accordée aux voyageurs qui n’ont pas encore d’AVE de pouvoir monter dans l’avion. (suite…)

Lire la suite

L’Esta: un système pour renforcer la sécurité des voyageurs

Depuis le début  de l’année 2009, les Etats Unis ont implanté un principe de renforcement de la sécurité des voyages aériens ou maritimes désirant entrer dans  tout le territoire.  Cette nouvelle procédure ou le système ESTA, «   Electronic System for Travel Authorisation »  a été  élaboré  conjointement avec le Programme d’Exemption de Visa. Tout voyageur  sans ESTA provenant d’un pays admis au programme se trouvera refoulé à l’embarquement par les Services de l’Immigration.

Comment acquérir l’ESTA ?

A la demande, un formulaire de demande ESTA devra être dûment rempli en anglais par tout voyageur. Comme son nom l’indique, l’ESTA formulaire se remplit également en ligne. Une année après son application, une taxe de 14.00 USD a été instaurée pour l’acquisition de ce  document de voyage. Il est fortement conseillé de soumettre la demande suffisamment à l’avance. Le Département de la Sécurité Intérieure recommande un délai de 72 heures au minimum  avant le départ.

Généralement, l’ESTA est accordé si la demande est faite sur le site. Mais, le système en ligne procédera à une identification du voyageur. Le demandeur aura alors à répondre aux questions relatives aux tests d’admission d’entrée dans le territoire des Etats Unis.

esta sécurité

Comment fonctionne le système électronique d’autorisation de voyage ?

L’ESTA est valable pour deux ans à partir de la date de la délivrance ou à l’expiration du passeport du voyageur. L’autorisation est également valable pour des entrées multiples. Toutefois, il faut noter que l’acquisition d’un ESTA ne garantit pas l’accord pour une entrée sur le territoire des Etats Unis ou aux frontières.  Elle est uniquement accordée pour faciliter l’embarquement à bord d’une compagnie aérienne ou d’une compagnie maritime dans le cadre du Programme d’Exemption de Visa.

Dans le cas où la demande d’ESTA se trouve refusé, il est nécessaire de solliciter auprès d’un consulat ou d’une ambassade américaine, un visa de séjour temporaire avant de se rendre aux USA.

Il arrive que l’issue de l’autorisation soit retardée. Le voyageur  est conseillé de suivre l’avancement de son dossier sur  le site internet. Normalement, une réponse définitive, accord ou refus, est donnée après trois jours au maximum.

Lire la suite