PVT Canada

Malgré des hivers réputés rugueux, le Canada reste l’une des destinations préférées des PVTistes. La rareté de ce sésame que l’on appelle visa joue sûrement de la popularité dont joui ce pays d’Amérique du nord.
En effet le Visa Vacances Travail Canada est soumis à des quotas. En 2015 par exemple, les 6750 Working Holiday Visa Canada se sont envolés en moins de 15 minutes. Trois rendez-vous avaient été prévus (du 1er  février 2015 au 1er mars 2015). Durant ces trois sessions, les serveurs de l’Ambassade du Canada ont été saturés et les listes d’attentes se sont allongées.
Vous l’aurez compris, obtenir un PVT Canada peut relever du parcours du combattant mais ce voyage en vaut la peine.

Avez-vous commencé les démarches pour le PVT Canada 2016 ? Toutes les informations ici !

Que vous offre le Programme Vacances-Travail Canadien ?

Titulaire d’un Permis Vacances Travail Canadien, vous pouvez légalement :

  • Effectuer un séjour d’un an sur le territoire Canadien
  • Travailler au Canada dans n’importe quelle entreprise et changer d’employeurs autant de fois que vous le désirez
  • Prendre des cours d’anglais durant 6 mois maximum. Vous pouvez également prendre des cours mais ils ne doivent pas s’inscrire dans le cadre d’un cursus universitaire
  • Entrer et sortir du territoire (pour visiter les USA par exemple) sans restriction. votre PVT est « multi entrée ».
  • Voyager en famille avec vos enfants sous certaines conditions

Êtes-vous éligible au PVT Canada ?

Vous devez remplir plusieurs conditions de participation pour être éligible au programme vacances travail au Canada.

  • Il doit s’agir de votre première demande : seul un primo demandant est éligible au WHV Canada. Si vous avez déjà bénéficié de ce VVT , vous ne pourrez plus partir sous cette forme
  • Vous avez entre 18 et 35 ans au moment de la demande. En gros, vous avez jusqu’à la veille de vos 36 ans pour faire la demande.
  • Vous avez un passeport en cours de validité. Votre document de voyage doit contenir une page vierge pour apposer le visa. Cette page ne doit pas être la dernière page de votre passeport.
  • Vous avez 2500 dollars canadiens en banque (soit 1800 €). Vous devrez fournir un relevé de compte à votre arrivée au Canada. Attention, si vous partez uniquement avec un billet d’avion simple, cette somme doit être plus élevé (pour prouver que vous pouvez acheter un billet pour quitter le territoire).
  • Vous devez habiter soit en France, soit dans un DOM, soit à Saint-Pierre et Miquelon.
  • Vous devez souscrire une assurance working holiday qui vous couvre en cas de maladie, d’hospitalisation ou de rapatriement.

A noter : il n’y aucune concernant restriction concernant le lieu d’où vous faites la demande.

Partir au Canada en Working Holiday Visa
Du Québec à Montréal en passant par Toronto, le Canada dispose de vastes espaces où les vastes forêts côtoient les grands lacs.

Les caractéristiques du WHV Canada en chiffres

  • 6750 : c’est le nombre de visas délivrés en France en 2014. Contrairement à l’Australie, le Canada propose un nombre limité de visas. En Belgique, 750 PVtistes Canada ont eu la chance de décrocher le sésame. Il va sans dire que vous devez déposer un dossier complet sans pièce manquante sous peine de refus sans sommation.
  • 150$ (environ 105 euros) : ce sont les frais de participation à régler à l’Ambassade du Canada. Le paiement s’effectue en ligne directement sur via le site Kompass.
  • 8 semaines : c’est le délai moyen indiqué pour recevoir une réponse de l’Ambassade du Canada. Votre inscription doit être étudiée puis validée par l’ambassade, Expérience Internationale Canada (EIC). Cette procédure prend 2 semaines. 6 semaines sont ensuite nécessaire pour que Citoyenneté et Immigration Canada vous envoie une lettre d’introduction (LI)

La dernière ligne droite

La lettre d’acceptation conditionnelle

Avant que votre demande soit complètement validée, vous recevrez une lettre d’acceptation conditionnelle (LAC). Si pour une raison ou une autre vous décidez de ne plus poursuivre votre projet, vous pouvez ne pas y donner suite. Sans retour de votre part dans les jours qui suivent l’obtention de la LAC, votre place sera redistribuée à la liste d’attente.

La lettre d’introduction

C’est le document officiel qui atteste que vous ferez parti de la promotion canadienne des PVTistes 2016. Une fois la LI reçue, vous devez vous rendre au Canada dans les 12 mois qui suivent. Vous pourrez ensuite séjourner durant 1 an à partir de votre entrée sur le territoire.

NB: Si vous ne profitez pas de votre visa durant le délai imparti, celui-ci devient caduque. Sachez qu’une fois la LI obtenue, vous ne serez plus éligible les années suivantes au permis visa travail canadien (cf. conditions d’éligibilité). Ne laissez pas passer votre chance et faites votre demande de visa uniquement si votre projet est validée.

NB 2 : Il est fortement déconseillé de se rendre au Canada sans avoir obtenu votre lettre d’introduction sous peine d’être interdit d’entrée sur le sol canadien durant un an. Même si vous avez reçu la lettre d’acceptation conditionnelle, c’est la LI qu’il faudra présenter à l’agent d’immigration. Sans ce document, pas d’entrée possible sur le territoire.

A lire également :

Comment trouver un logement au Canada

A 1 clic du bonheur :)Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Pin on Pinterest0